Création d'un monde imaginaire - introduction


Vous désirez raconter une fresque épique et flamboyante, mais vous ne savez pas par où commencer ? 

Vous voulez construire un monde imaginaire où vous pourrez laisser libre cours à votre créativité narrative ? 

J'ai créé ce blog pour vous aider dans cette tâche. Je l’ai créé après des années d’expérience dans la construction d’univers fictifs. J’ai commis un certain nombre d’erreurs que je vais souligner par la suite, et suis maintenant certain d’avoir les outils nécessaires et suffisant pour construire un monde crédible, cohérent et varié. 

Ce blog s’adresse donc à tous les écrivains en herbe, mais également aux rôlistes : les « maîtres du jeu » trouveront sans doute matière à construire leurs parties.

Je précise d’emblée que je vais surtout parler de fantasy… Je n’ai pas encore écrit de science-fiction à l’heure actuelle. Ma spécialité est de bâtir un univers de style médiéval-fantastique, même si vous pouvez disloquer cette convenance et construire un monde qui englobera des contextes très différents : je m’y emploie d’ailleurs régulièrement. 

L’heure est au dépaysement et à la subversion des lieux commun, en fantasy : n’hésitez surtout pas à libérer complètement votre imagination, à tromper les repères de votre lecteur de manière à le surprendre ! Je vous invite à reconfigurer totalement les attentes de votre lectorat, et à étendre la fantasy sur des territoires encore inconnus que vous explorerez. Que ce genre piaffe, s’ébroue pour se libérer des clichés et des conventions tacites posées par ses pères fondateurs !

Comment parvenir à créer un monde imaginaire de fantasy qui soit crédible, cohérent et varié ? 

C’est la question à laquelle nous allons nous efforcer de répondre dans ce blog.

Pourquoi la cohérence ? Parce qu’un univers où les règles sont inexistantes ne peut pas développer d’enjeux stables et consistants : sachez que le lecteur ne saura aucunement à quoi s’attendre dans le monde que vous lui présentez, jusqu’au moment où il en saisit les règles.

Pourquoi la crédibilité ? Parce qu’un univers où les événements paraissent invraisemblables et irréalistes ne parviendra pas à captiver le lecteur, toujours plus enclin à s’identifier à des personnages réalistes, évoluant dans un environnement tout aussi réaliste.

Pourquoi la variété ? Cet aspect rejoint le précédent : la variété traduit de la vraisemblance et de crédibilité. Car le réel n’est pas un décor monochrome, où un monde abstrait, où évoluent des entités homogènes dans leur nature. Autrement dit, pour prendre l’exemple des individus et au risque de dire des banalités, il n’existe aucun homme ou aucune femme qui soit absolument bonne ou absolument mauvaise. Chacun est mû par un certain nombre d’intérêts, et beaucoup de ces intérêts sont contradictoires. Ensuite, un univers varié est nécessairement vraisemblable parce que notre univers à nous, bien réel, est également varié et complexe.

Vous saisissez à présent tout l’intérêt qu’il y a à développer, bien en amont de votre récit proprement dit, un monde fictif complet qui possède ces trois caractéristiques. Ces caractères vont nécessairement rejaillir sur la substance même de votre histoire, et la rendront à son tour plus crédible. Ensuite, un monde bien élaboré au préalable de la narration proprement dite mettra un terme définitif à la panne d’inspiration : vos personnages évolueront avec leurs intérêts, leurs passions et leurs désirs dans un monde complexe où les enjeux sont identifiables et compréhensibles. Ils rencontreront des obstacles de toute nature et devront faire montre de souplesse et de subtilité pour les surmonter. Si chaque personnage agit comme cela, cela peut générer de leur part des stratagèmes sinueux, des ruses fines et diverses… Les surprises, pour le lecteur, peuvent être nombreuses, et les péripéties à raconter, infinies !

Lorsque l’on désire écrire de la fantasy, créer un monde, une merveilleuse totalité fictive, comme Tolkien l’a fait, paraît impossible, ou en tout cas un travail de titan. Et pourtant, le nombre d’auteurs produisant de la fantasy et bâtissant leurs propres univers ne cesse de croître à mesure que le genre gagne en popularité. Il est vrai que cela ressemble fort à une entreprise intellectuelle magnifique et fastidieuse : créer un monde fait de nations, d’empires, de civilisations colorées ayant chacune leur propre histoire, leurs propres logiques culturelles… 

Et en effet, c’est un travail de titan. Mais je vais montrer qu’en suivant une méthode bien précise, on peut limiter ce temps à quelques mois en se posant les bonnes questions. Cela dit, si bâtir un monde imaginaire est votre rêve le plus cher, et que s’il doit mettre des années entières à se réaliser exactement tel que vous le voulez, n’hésitez surtout pas à emprunter cette voie-là ! Ce fut la mienne depuis mes jeunes années de lycéen…

Très souvent, l’auteur novice n’a qu’un amas nébuleux d’idées vagues quand il veut commencer son œuvre. Très souvent – et cela a été mon cas – il se lance bille en tête dans son entreprise. Mais cette dernière s’avère de courte durée, faute d’une réflexion approfondie sur tous les tenants et aboutissants de l’univers fictif que l’on imagine. 

Dites-vous bien qu’il vaut mieux partir à point en ayant un monde mûr et solide plutôt que de se précipiter en n’ayant à offrir qu’un décor parcellaire dont on comble les lacunes au fur et à mesure, même si on brûle de dépeindre des scènes épiques. 

Dites-vous aussi que la germination créative est bien plus belle et féconde lorsqu’elle a poussé dans un terreau longuement enrichi. Ayez un brasier durable à offrir, plutôt qu’un feu de paille, en quelque sorte… 

Un monde bien charpenté est un monde riche de sens. L’histoire viendra bien plus naturellement après l’avoir construit, et cette histoire elle-même sera également riche en sens.

En un mot, il faut établir les règles de votre monde, et vous y tenir. Vous devez en permanence vous assurer que rien, dans votre histoire, ne les enfreint.

Je vais modestement m'attacher à vous donner une méthode progressive pour franchir toutes les étapes de la création et atteindre votre but : cette méthode fera l'objet de futurs articles sur ce blog.

D'ici là, bonne lecture et bon travail !

Tom Vipraine

Articles les plus consultés